La première étude nationale en son genre, tout juste publiée ce matin, a constaté des fraudes omniprésentes dans l’étiquetage des poissons et fruits de mer au Canada.

Oceana Canada, un regroupement sans but lucratif qui travaille à protéger et restaurer nos océans, a trouvé que 44 % de près de 400 échantillons de poissons et fruits de mer récoltés dans des restaurants et des épiceries étaient mal étiquetés. L’étude a aussi trouvé que près de 60 % des échantillons mal étiquetés pourraient présenter un risque pour la santé des consommateurs.

Vous avez collaboré avec Oceana Canada pour attirer l’attention sur ce grave problème. Je vous invite à ajouter votre nom à une pétition réclamant l’intervention de la ministre de la Santé Ginette Petitpas Taylor et du président de l’Agence canadienne d’inspection des aliments, Paul Glover.

Même si elle constitue une menace grave pour la santé publique, la fraude alimentaire n’est pas une priorité pour l’ACIA, l’agence qui règlemente la sécurité des aliments. Les inspecteurs ont pour consigne de ne pas vérifier les menus à la recherche de frauds alimentaires dans le cadre de leurs activités de routine, on ne vérifie quasiment jamais l’identification des espèces parmi les poissons et fruits de mer la produits ou importés au Canada, et le nombre des inspecteurs responsables de la vérification de l’étiquetage dans le contexte des restaurants et commerces de détail a considérablement diminué.

L’omniprésence de la fraude dans les produits de la mer constatée par Oceana est symptomatique de l’affaiblissement systématique du système de la salubrité alimentaire au Canada. D’ici 2021, le gouvernement aura encore réduit le budget de la sécurité alimentaire de l’ACIA d’un autre 15 % par rapport aux niveaux de 2015, quand les libéraux ont été portés au pouvoir.

Les consommateurs canadiens devraient pouvoir avoir confiance dans les produits qu’ils achètent chez le poissonnier, et savoir qu’on ne leur refile pas un succédané potentiellement dangereux pour leur santé.

Le gouvernement ne peut plus ignorer cette menace plus longtemps.