On dévoile une fraude alimentaire omniprésente

La première étude nationale en son genre, tout juste publiée ce matin, a constaté des fraudes omniprésentes dans l’étiquetage des poissons et fruits de mer au Canada. Oceana Canada, un regroupement sans but lucratif qui travaille à protéger et restaurer nos océans, a...

L’ACIA reconsidère des changements mal venus dans l’inspection des viandes

Ottawa (le 8 août 2017) – La nouvelle direction de l’organisme réglementaire responsable de la salubrité des aliments réévalue des changements dans les procédures d’inspection que son ancien président voulait imposer dans le cadre d’un programme appelé « Modernisation de l’inspection ». Les changements proposés avaient soulevé des mises en garde sur les risques sanitaires et économiques qu’ils pouvaient faire courir à l’industrie.

L’ACIA reconsidère des changements mal venus dans l’inspection des viandes

Ottawa (le 8 août 2017) – La nouvelle direction de l’organisme réglementaire responsable de la salubrité des aliments réévalue des changements dans les procédures d’inspection que son ancien président voulait imposer dans le cadre d’un programme appelé « Modernisation de l’inspection ». Les changements proposés avaient soulevé des mises en garde sur les risques sanitaires et économiques qu’ils pouvaient faire courir à l’industrie.

Des inspecteurs américains considèrent que nos tests pour la listéria sont insuffisants et que les produits canadiens connaissent d’autres problèmes majeurs de salubrité

Ottawa (date, 2016) — Les responsables américains de la réglementation de la sécurité alimentaire ont donné à l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) jusqu’à la mi-mars pour régler de graves problèmes de sécurité alimentaire découverts à l’occasion d’un audit des systèmes d’inspection des produits de viande, de volaille et des œufs de l’ACIA.

L’absence de surveillance aux frontières met à risque les producteurs agricoles de Niagara

Niagara Falls, ON — Deux des quatre principales traversées de la frontière terrestre entre les États-Unis et le Canada dans la région de Niagara ne sont pas surveillées par des inspecteurs de l’Agence canadienne d’inspection des aliments, ce qui laisse les producteurs agricoles de la région exposés à des parasites et des maladies qui pourraient dévaster l’industrie et menacer la biosécurité du Canada.

Notes d’allocution pour la conférence de presse

For immediate release Toronto – Every meat slaughter inspection group in Toronto and throughout Ontario is working short-handed, often operating below staffing levels required to ensure meat packing houses are following all safety requirements. “There is a critical...

Amateurs de grillades, danger!

For immediate release Toronto – Every meat slaughter inspection group in Toronto and throughout Ontario is working short-handed, often operating below staffing levels required to ensure meat packing houses are following all safety requirements. “There is a critical...

Convocation des médias – Les inspecteurs des viandes publient une étude

Le syndicat des inspecteurs fédéraux des viandes publiera ce matin une étude de la dotation en personnel de l’inspection des viandes qui conclut que les abattoirs de Toronto et de l’Ontario fonctionnent en pénurie de personnel d’inspection, parfois de 40 %. C’est une mise en garde sérieuse, alors que la saison des barbecues bat son plein.

Le virage vers l’auto-inspection inquiète

POUR PUBLICATION IMMÉDIATE Montréal (20 avril 2015) — Chaque équipe fédérale d’inspection des viandes au Québec travaille en désavantage numérique aujourd’hui, de sorte que la plupart des abattoirs et usines de transformation de la viande fonctionnent avec moins...

Pénurie de main-d’œuvre critique dans les abattoirs

POUR PUBLICATION IMMÉDIATE Montréal (20 avril 2015) — Chaque équipe fédérale d’inspection des viandes au Québec travaille en désavantage numérique aujourd’hui, de sorte que la plupart des abattoirs et usines de transformation de la viande fonctionnent avec moins...

Démantèlement des mesures de sécurité des aliments mises de l’avant par Weatherill

Confrontée à une crise financière, l’Agence canadienne d’inspection des aliments revient discrètement en arrière sur des mesures destinées à prévenir la répétition de la pire intoxication par des aliments contaminés de l’histoire canadienne. En 2008, des charcuteries produites par Maple Leaf Foods avaient tué 22 personnes et rendues malade un grand nombre de personnes.

Notes de conférence de presse

Le 5 janvier de cette année, l’Agence canadienne d’inspection des aliments a, en douce, établi un double standard d’inspection pour la viande produite dans le Nord de l’Alberta.

Notes d’allocution

Speaking Notes  Canadian Food Inspection Agency cuts sink consumer protection against food fraud in Metro Vancouver Tuesday, April 22, 2014 Bob Kingston, President Agriculture Union – PSAC Bob Jackson, Regional Vice-President Public Service Alliance of Canada...

Déclaration de Bob Kingston, président du Syndicat Agriculture — AFPC

Le 29 novembre 2012, l’Agence canadienne d’inspection des aliments a prétendu que notre syndicat avait proféré des affirmations mensongères relativement à une note de service qui ordonnait aux inspecteurs des aliments au travail à l’usine de XL Foods d’ignorer certains contrôles de salubrité des aliments pour la viande destinée au marché canadien, tout en s’assurant que ces mêmes tâches d’inspections étaient effectuées sur la viande destinée au marché japonais.

Les Canadiens et Canadiennes tenu(e)s dans l’ombre pendant plusieurs jours après que la frontière des É-U. ait été fermée à des produits de l’entreprise XL Foods

Ottawa (le 26 septembre 2012) – Les autorités américaines ont fermé leur frontière à des produits de l’établissement XL Foods de Brooks en Alberta, contenant la bactérie E. Coli 0157 :H7, plusieurs jours avant que les consommateurs canadiens n’en soient informés et qu’un retrait du produit en question du marché ne soit effectué au Canada.

Commentaires des hauts fonctionnaires de l’ACIA à propos :

du nouveau système d’inspection

… nous travaillons actuellement à la réorganisation (re-engineering) de notre processus d’inspection. Le nouveau modèle d’inspection actuellement proposé va modifier radicalement nos activités de vérification, de vérification de conformité et d’application de la loi, en matière d’inspection.

Comment miner la sécurité des aliments

Ottawa (le 26 septembre 2012) – Les autorités américaines ont fermé leur frontière à des produits de l’établissement XL Foods de Brooks en Alberta, contenant la bactérie E. Coli 0157 :H7, plusieurs jours avant que les consommateurs canadiens n’en soient informés et...

Des décisions d’arrière-boutique de l’ACIA maintiennent les Canadiens et le ministre Ritz dans l’ignorance.

Les coupures de l’Agence canadienne d’inspection des aliments dans ses programmes de salubrité sont cachées au public au milieu des communications contradictoires émanant du ministre et de ses hauts fonctionnaires à propos des compressions et modifications aux programmes. C’est l’opinion émise aujourd’hui par le Syndicat Agriculture de l’AFPC, qui représente les inspecteurs fédéraux des aliments.